Jeannine Cook celebrates “Burgundia” in metalpoint

Jeannine Cook celebrates “Burgundia” in metalpoint

Metalpoint artist Jeannine Cook has now graced La Porte Peinte with her inspired and inspiring presence during four residencies, in the process becoming a confirmed member of the far-flung and tightly-knit La Porte Peinte family. We are delighted to be welcoming her back again in 2016, and eager to see the ongoing development of the new body of work she began here in Burgundy. A subtle contemporary œuvre built from the ancient tradition of metalpoint, the work is quietly astonishing. Speaking of Jeannine’s work, author Jean-Jacques Gleizal writes, C’est vraiment du grand art. Quelle poésie ! Je préfère la notion de poésie à celle d’art. Jeannine’s recent pop-up exhibition at the Noyers Museum of Naive and Folk Art was a great success, and the article written by Amandine Chevallier for her blog provides an astute commentary on it.

She begins thus:

Jeannine Cook est une artiste étonnante. Née en Tanzanie, de double nationalité britannique et américaine, c’est pourtant à la Bourgogne et à son terroir qu’elle s’est intéressée dernièrement. Le résultat, visible au Musée de Noyers jusqu’au 21 septembre seulement, est une œuvre à part et furieusement contemporaine destinée à célébrer la belle Burgundia.

Tel est le titre de cette exposition qui résume parfaitement le programme que s’est fixé l’artiste lors de sa résidence à La Porte Peinte, un espace dédié aux arts contemporains dans le petits village médiéval de Noyers-sur-Serein. C’est durant sa résidence en 2015 qu’elle a réalisé cet ensemble de dessins inspirés de la Bourgogne, de son sol datant du Kimméridgien et regorgeant de petits fossiles, et du vin de Chablis qui puise dans ce terroir son parfum minéral…..

To read the entire piece, see the original blog post.

This page is also available in: French Japanese

2018-07-14T06:57:32+00:00